Le permis de travail (Work Permit)

  • Si vous postulez sur un poste de résident ou d’expatrié, l’ambassade de France vous délivrera un passeport de service.
    – Vous entrerez au Kenya avec un visa de courtoisie.
    – Dès votre arrivée, après avoir fourni les papiers demandés, le lycée fera une demande de Work Permit.
    – Le délai d’obtention de ce Work Permit sera d’environ 2 à 3 mois.
    – Si vous achetez un véhicule avec votre passeport de service, après avoir eu votre Work Permit, il faudra acheter un véhicule en plaque ‘rouge’ ou bien attendre plusieurs mois pour le changement des plaques d’immatriculation (avec bien entendu interdiction de rouler pendant ce temps).
    – A noter que votre conjoint et vos enfants devront faire une demande de dependant pass pour être aussi en règle et cela prendra du temps.
    Attention,  le PACS, le concubinage ou l’union libre ne sont pas reconnus au Kenya.
    – Si votre conjoint souhaite travailler, il devra rendre son passeport de service et se mettre en conformité avec la loi kenyane en effectuant les démarches d’obtention d’un Work Permit.
  • Si vous postulez sur un poste en contrat local et que vous êtes de nationalité française, le lycée vous demandera de venir avec un visa de tourisme que vous pourrez prendre via internet et qui vous sera remboursé.
    – Dès votre arrivée, après avoir fourni les papiers demandés, le lycée fera une demande de Work Permit (qui sera gratuit, via un accord entre la France et le Kenya).
    – Le délai d’obtention de ce Work Permit sera d’environ 5 à 6 mois.
    – A partir du 3ème mois, et chaque mois, il vous faudra faire prolonger votre visa de tourisme. Ceci est normalement pris en charge par le lycée.
    – A noter que votre conjoint et vos enfants devront faire une demande de dependant pass pour être aussi en règle et cela prendra du temps.
    Attention,  le PACS, le concubinage ou l’union libre ne sont pas reconnus au Kenya.
    Le compagnon ou la compagne sans activité ne pourra bénéficier d’un dependant pass.
  • Si vous postulez sur un poste en contrat local et que vous n’êtes pas de nationalité française, le lycée vous demandera de venir avec un visa de tourisme que vous pourrez prendre via internet et qui vous sera remboursé.
    – Dès votre arrivée, après avoir fourni les papiers demandés, le lycée fera une demande de Work Permit (qui sera payant, mais à charge du lycée).
    – Actuellement, il est prévu que le lycée se charge des formalité pour les enseignants seulement. Donc si vous êtes recruté sur un poste non enseignant, il faudra faire les démarches vous-même, ce point est susceptible d’évoluer.
    – Le délai d’obtention de ce Work Permit sera d’environ 5 à 6 mois.
    – A partir du 3ème mois, et chaque mois, il vous faudra faire prolonger votre visa de tourisme. Ceci est normalement pris en charge par le lycée.
    – A noter que votre conjoint et vos enfants devront faire une demande de dependant pass pour être aussi en règle et cela prendra du temps.
    Attention,  le PACS, le concubinage ou l’union libre ne sont pas reconnus au Kenya.
  • A la date de rédaction de cet article, et dans les deux cas (que vous soyez en contrat local ou résident/expatrié), avant l’obtention de votre permis de travail (Work Permit), donc pendant 2 à 6 mois environ, et si rien ne change par rapport à ce que nous vivons actuellement  :
    – Vous n’aurez aucune information sur l’état d’avancement de votre dossier de la part de l’administration du lycée.
    – Chaque année, des dossiers se perdent et donc des collègues doivent reprendre la procédure au début.
    – Vous serez en complète infraction avec la loi kenyane car il est strictement interdit de travailler au Kenya sans Work Permit.
    Il faut savoir que depuis quelques mois, le gouvernement kenyan accentue les contrôles et les expulsions du pays (même si à ce jour, aucun collègue n’a été condamné).
    – Le lycée vous demandera de mentir aux autorités (police, immigration) et de ne pas indiquer que vous travaillez au lycée.
    – En effet, si vous travaillez au Kenya sans Work Permit, vous serez passible d’une amende ou de prison.
    – Enfin, vous aurez à payer le prix fort pour les entrées dans les parcs pour les safaris (50 à 85 dollars par jour et par personne pour un touriste, 10 dollars pour un résident), ce qui va fortement limiter vos possibilités de visites dans le pays.

    Une page de l’ambassade à ce sujet :
    https://ke.ambafrance.org/Le-permis-de-sejour-sejour-superieur-a-3-mois`
  • Le problème se répètera au bout de deux ans pour le renouvellement de votre permis de travail, puisque chaque année des collègues se retrouvent de nouveau sans papiers en règle, faute de renouvellement effectué dans les temps par l’administration.